Parodontologie (Maladies des Gencives)

La parodontologie est la science des maladies qui surviennent dans les tissus mous ou durs entourant les dents et de leurs traitements. Le moyen le plus économique et le plus efficace de prévenir les maladies parodontales et les caries dentaires est l’entretien bucco-dentaire quotidien à domicile.

Des Gencives Saines

Il s’agit d’un tissu de couleur rose clair, dur et consistant, d’apparence élastique, qui s’amincit à l’endroit où il se joint à la dent. La gencive est un tissu qui entoure complètement le collet de la dent. À la jonction de la dent et de la gencive, il existe un sillon circonférentiel (sillon gingival). Dans les gencives saines, ce sillon est peu profond. Si la santé des gencives est mauvaise, ce sillon devient de plus en plus profond. La profondeur du sillon gingival est un critère très important dans le diagnostic des maladies. Des gencives saines ne saignent pas lors du brossage. Lorsqu’un patient constate que ses gencives saignent, il pense souvent qu’elles sont « blessées » ; il ne se brosse pas les dents en même temps que ses gencives. En raison de ce mauvais geste, le problème en question s’aggravera si les gencives ne sont pas brossées, et le saignement des gencives augmentera encore plus. Toutefois, en cas de saignement des gencives, si l’on se brosse très régulièrement les dents et que l’on utilise du fil dentaire, on peut observer que le saignement des gencives diminue sensiblement, voire disparaît.

Gencives Malades

L’accumulation de résidus alimentaires, que nous appelons plaque bactérienne, sur les dents entraîne une détérioration de la santé gingivale et une inflammation. La majorité des maladies parodontales sont des maladies inflammatoires chroniques. Les maladies sont très insidieuses jusqu’à ce qu’elles atteignent des stades très avancés. Elles peuvent ne présenter aucun signe de douleur et progresser sans être détectées jusqu’à provoquer la perte des dents. Le saignement des gencives est l’un des principaux symptômes observés à tous les stades des maladies des gencives.

Gingivite

Il s’agit de la première étape des troubles parodontaux qui ne surviennent qu’avec la perte de la santé gingivale. L’inflammation ne s’est pas encore étendue aux tissus durs. L’aspect gingival est rouge et gonflé, et semble très brillant. Des saignements lors du brossage des dents, parfois même spontanés, sont les symptômes les plus importants.

Comment traite-t-on la gingivite ?

Dans la période très précoce, des soins bucco-dentaires intensifs du patient, l’élimination de la plaque bactérienne sur les dents, un brossage régulier et correct et l’utilisation du fil dentaire sont suffisants pour le traitement de la maladie. Le traitement de la gingivite établie s’effectue par le nettoyage du tartre. Par la suite, les soins bucco-dentaires intensifs et méticuleux du patient sont très importants. Le médecin doit expliquer au patient comment se déroule un soin buccal correct, et l’exactitude de l’application doit être vérifiée lors de la deuxième séance.

Parodontite

Elle commence par la propagation de l’inflammation qui débute dans les gencives vers les tissus durs. La maladie s’aggrave avec le sillon gingival, le gonflement de la gencive et la fonte du tissu osseux autour de la dent. Une poche se forme autour de la dent, créant un environnement très propice à la multiplication des bactéries. La profondeur de la poche parodontale formée est le critère le plus important qui aide le médecin dans son diagnostic et son traitement. En outre, les films radiographiques doivent absolument être vérifiés.

La parodontite évolue très lentement, sauf dans certains cas. Elle peut persister insidieusement pendant de nombreuses années. Une mauvaise odeur dans la bouche, des saignements des gencives et une récession gingivale sont observés lorsque la maladie progresse. En parallèle, une sensibilité au froid et au chaud peut apparaître dans la bouche. Au fil du temps, les dents commencent à s’ouvrir comme un éventail, et des formations d’abcès peuvent être observées. Les dents commencent à osciller, et dans les stades très avancés, les dents peuvent sortir d’elles-mêmes.

Dans certaines formes de parodontite, la disposition génétique est effective et la maladie progresse très rapidement, entraînant une édentation à un très jeune âge. Si des adultes ont des antécédents similaires dans leur famille, des contrôles réguliers chez le dentiste prennent de l’importance.

Comment traite-t-on la parodontite ?

 

L’objectif du traitement est de corriger le défaut structurel sur les tissus mous et durs. Lors du traitement initial, la surface de la dent est nettoyée. Vient ensuite le processus de redressement de la surface des racines (curetage). Ces traitements à un stade précoce sont suffisants pour obtenir un bon résultat.

Dans les stades avancés, des approches chirurgicales sont nécessaires. Le rétrécissement de la poche parodontale et la correction des déformations autour de la dent résultant de la maladie ne sont possibles qu’avec des interventions chirurgicales. En fonction de la déformation de l’os pendant l’intervention, il peut être possible de restaurer le tissu dur avec un certain nombre de techniques. Les cas très avancés peuvent entraîner l’extraction de la dent.

Prévention des Maladies des Gencives

La méthode de prévention la plus importante est un entretien bucco-dentaire régulier et correct. Se brosser les dents trois fois par jour et utiliser du fil dentaire en complément permet d’éliminer la plaque bactérienne sur les dents. Ainsi, comme le facteur négatif le plus efficace est éliminé, les maladies parodontales sont prévenues. Diagnostiquer la maladie à un stade précoce en effectuant des contrôles chez le dentiste tous les six mois est l’un des moyens les plus efficaces de prévenir les problèmes majeurs.